Charlie Hofmann Express

Ecrire, c’est avant tout une passion ! Quel plaisir d’extérioriser des émotions, des envies et des projets sous cette forme. Faisons connaissance au-travers de quelques questions :

Charlie, qui es-tu ?
Un petit coureur du monde et environs, sans prétention. Ni le meilleur, ni le plus fou, j’aime les nouvelles expériences que m’apporte le sport. Il représente pour moi un moyen de me dépasser, parfois de m’intégrer et dans tous les cas, de me développer.

Ce blog … tu t’aimes vraiment toi (« Tu Te Toi ») ?
Haha, non. Ce blog est un moyen pour moi (d’essayer) de transmettre les émotions que je vis au-travers du sport, un petit journal de bord aussi. J’ai la chance de pouvoir vivre ma passion à fond, et j’ai envie de partager l’énergie que j’en tire =).

Maintenant, quelques questions plus formelles …

Quelle est ta date de naissance ?
Le 1er juillet 1993.

Ta profession ?
Suite à mon Master en Développement des Affaires Internationales, à l’Université de Neuchâtel (juin 2016), je travaille au sein du Hockey-Club La Chaux-de-Fonds (Swiss League) en tant que Responsable administratif.

Pour quels clubs mouilles-tu le maillot ?
La FSG Bassecourt (depuis 2018) en course à pied et le Zeta Cycling Club (depuis 2010) à vélo. Je suis également engagé dans plusieurs projets parmi lesquels l’application OuiRun et l’organisation du Semi du CEP.

Quand as-tu débuté la course à pied ?
J’ai participé à ma première course à pied en avril 2011, voir mes débuts en course à pied.

Ta distance de predilection ?
Entre 5 et 10 km, si possible très plat ou très raide. Je n’aime pas (encore) trop les changements de rythme en course mais j’y travaille. Je me suis aussi essayé à des distances plus courtes (400, 800, 1500m) et plus longues (Semi-Marathon, Marathon lors du Wings for Life 2016) et j’apprécie particulièrement les courses de montagne en été.

Néanmoins, je n’aime pas me définir comme un ‘coureur de 10 km’. Je suis ouvert à toute expérience qui s’offre à moi. Je me suis ainsi essayé à la course d’orientation (vraiment sympa!) et au Triathlon. Je participe aussi occasionnellement à des courses de VTT et je roule environ 2’500-3’000 km par an à bicyclette pour varier les plaisirs.

Tes Projets à moyen terme ?
En 2017 et 2018, je souhaite me concentrer sur les 10 km sur route et progresser dans cette discipline. Dès 2019, je vais progressivement m’orienter vers les distances allant jusqu’au Semi-Marathon.

Et à plus long terme ?
J’ai un projet fou : participer aux Jeux Olympiques 2024 ! Après avoir amélioré mes chronos sur Semi-Marathon jusqu’en 2021, j’espère pouvoir rivaliser avec les meilleurs suisses sur le Marathon. Un chrono de 2h14-2h15 devrait représenter la limite pour se qualifier aux JO. Par la suite, j’aimerais vivre le sport davantage comme une aventure. Mon rêve de coureur : participer aux Leadville 100 Miles.

Ta principale qualité ?
La spontanéité, la folie, l’envie. Liées.

… et ton principal défaut ?
La folie justement. J’ai envie de m’impliquer dans de nombreux projets et j’apprends de plus en plus à faire des choix afin de m’investir dans des activités qui me tiennent à coeur.

Quelles sont tes devises ?
« Il faut toujours viser la Lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles » Oscar Wilde.
« Les folies sont les seules choses qu’on ne regrette jamais » Oscar Wilde.
« Quand souvenir rime avec plaisir, construit le futur qui te donnera le sourire 🙂 » Pensée perso

Ta musique préférée ?
‘Le Monde’ de M Pokora, un artiste hors-normes. De manière générale, j’apprécie la musique commerciale, mais également les musiques qui racontent une aventure.

Ton film préféré ?
‘La Ligne Verte’ de Frank Darabont.

Ton idole ?
Marc Lauenstein pour son humilité et sa manière d’aborder la course à pied et la vie en général. Je suis également très inspiré par le zurichois Christian Kreienbühl pour ce qu’il a accompli jusqu’à sa participation aux Jeux de Rio 2016, ainsi que le genevois Julien Wanders qui réalise un parcours extraordinaire à l’échelle de l’athlétisme suisse et même mondial.

Christian Kreienbühl

Marc Lauenstein

Qu’est-ce que tu aimes à part le sport ?
L’entrepreneuriat, les nouveaux medias et la mobilité douce m’intéressent.

Quel est ton meilleur souvenir sportif ?

Ma participation au Wings for Life 2016 à Santiago (CHI) en compagnie de Sébastien Dexet. Une expérience humaine vécue en immersion à l’autre bout du monde. Indescriptible.

D’autres moments forts :

  • Ma victoire à la course de l’Escalade de Genève en catégorie ‘Populaire mixte’, en décembre 2015. 
  • La deuxième place par équipe décrochée lors des 100 km de Bienne 2015 en relais avec mes potes du CEP Cortaillod
  • Le deuxième rang obtenu au Cancellara Challenge 2012 (cyclisme sur route)

… et ton pire souvenir sportif ?
Ma blessure au pied en mars 2012, lors du Cross du Raimeux (fracture de fatigue).

Quelle vision du dopage ?
Le sport apporte un bien-être à long terme, le dopage est bénéfique à court terme. J’aimerais être en santé le plus longtemps possible, j’ai choisi … 😉