Il y a une année jour pour jour, débutait un incroyable périple sportif qui allait me mener bien plus loin que je ne l’aurais même imaginé. De l’Afrique du Sud à l’Île Maurice, suivi d’une incroyable aventure au Kenya, de camps d’entrainements en Espagne, à St-Moritz cet été et au Maroc cet automne. Davantage que des stages sportifs, ces expériences m’auront permis de grandir en tant que sportif et en tant qu’homme. Récit !

C’est incroyable comme le temps passe vite ! Et c’est fou de s’imaginer le nombre de personnes inspirantes qu’on peut rencontrer, de connaissances et d’expériences qu’il est possible de vivre en 365 jours !

De cette photo prise le 11 novembre 2018 à Potchefstroom (Afrique du Sud), j’ai spirituellement (et physiquement ? haha) tellement grandi. A travers mes expériences au Kenya, à l’Ile Maurice, en Espagne et au Maroc, la course à pied m’a permis de rencontrer tellement de personnes inspirantes. Julien Wanders, Eliud Kipchoge, et tant d’autres.

Davantage qu’une passion, le sport est devenu un véritable mode de vie pour moi. Mes connaissances antérieures sont désormais liées et forment un tout. Courir est tellement plus complexe que de simplement mettre un pied devant l’autre. Je suis aussi tellement reconnaissant des épreuves que j’ai pu traverser. Qu’il s’agisse de problèmes respiratoires en Afrique du Sud, d’une intoxication alimentaire au Kenya, etc. ils ont toujours pu être surmontés avec le sourire et l’espoir d’un lendemain meilleur 🙂

Sur ce chemin, ma foi a été la clé. J’ai constamment ressenti la présence de Dieu à mes côtés et, en quelques sortes, Il m’a permis d’aborder chaque épreuve avec une incroyable confiance. Il m’a aidé à m’accepter moi-même, mes échecs et m’a appris la patience. Une vertu indispensable dans le sport.

En 12 mois, j’ai couru pas moins de 3’300 km et n’ai jamais pris davantage qu’1 jour de repos consécutif. Je n’ai pas eu de véritable blessure en doublant mon volume d’entrainement. A ce titre, je suis si reconnaissant de l’équipe incroyable qui m’entoure, en premier lieu mon entraineur, Dédé Guerdat.

L’objectif du projet ‘Chouqafrica2019’ est donc plus que réussi : construire les fondations d’un futur radieux. Merci à tous de votre soutien, de vos messages et pour vos pensées qui me permettent de VIVRE MA MEILLEURE VIE au quotidien ! Je vous aime
—–