Après six mois d’entrainement dans d’excellentes conditions en Afrique du Sud, à l’Ile Maurice et en altitude au Kenya, il était temps d’accrocher un dossard et de récolter les fruits du travail réalisé. Résumé du BCN Tour 2019 qui vient de se terminer !

Dans le Canton de Neuchâtel, le BCN Tour représente une véritable institution. Chaque année, plus de 5’000 coureurs de 3 à 80 ans prennent part à la plus grande course par étape de Suisse qui sillonne les différentes villes et villages du canton. Plus montagneux que les autres compétitions printanières par étape (entre 200 et 300m de dénivelé par étape) et composé de 6 étapes de 9 à 11 km, le format proposé est unique et difficile. La plupart des concurrents en ressortent fatigués de l’enchainement des compétitions et des traditionnelles reconnaissances de fin de semaine.

Une compétition par étape représentait pour moi un excellent moyen d’évacuer la pression car permettant une seconde chance et une évaluation intéressante de la forme du moment sur plusieurs semaines. Il s’agissait en quelques sortes d’un bon ‘bloc’ d’entrainement à allure de course dans la continuité de mon séjour kenyan qui m’a plutôt vu entrainer ma vitesse et mon endurance.

Le bilan global est positif bien que mon BCN Tour ait été émaillé de quelques incidents : Grippe lors de la deuxième étape ressentie jusqu’à la quatrième étape (le retour d’un climat estival à un printemps hivernal), mauvais choix de chaussures lors de la troisième étape très boueuse et dos bloqué lors de la cinquième étape. En ajoutant une certaine fatigue de mon dernier gros bloc d’entrainement kenyan/espagnol lors de la première étape, j’ai le sentiment de ne pas avoir pu donner ma pleine mesure sur ce BCN Tour 2019. Je termine néanmoins ce BCN sur deux bonnes étapes qui m’ont vu me classer 11ème à chaque fois. En détail :

  • 1ère étape – Marin-Epagnier : 10ème, 9.4 km (D+ 95m) en 32’58 (3’30/km)
  • 2ème étape – Couvet : 8ème, 11.2 km (D+ 190m) en 40’48 (3’38/km)
  • 3ème étape – Les Ponts-de-Martel : 46ème, 9.1 km (D+ 191m) en 40’55 (4’28/km)
  • 4ème étape – La Chaux-de-Fonds : 11ème, 10.8 km (D+ 156m) en 39’17 (3’38/km)
  • 5ème étape – Dombresson : 11ème, 10.0 km (D+ 225m) en 36’55 (3’41/km)
  • 6ème étape – Neuchâtel : 11ème, 10.0 km (D+ 290m) en 37’56 (3’47/km)

En particulier, l’étape à domicile à Neuchâtel m’a beaucoup plus car empruntant mes sentiers d’entrainement et m’ayant permis de donner ma pleine mesure. Fort dans la montée, correct au plat, j’ai encore pu relancer sur le dernier kilomètre. Seule la descente aurait pu mieux se dérouler, to be continued. Au final, je décroche la 3ème place en catégorie Elites pour quelques secondes, mon premier podium final au BCN ! 😀

Mon premier podium en Elites au BCN Tour 🙂

Ces dernières étapes positives me donnent la pêche pour la suite. La courbe de forme est en effet positive et les séances que j’ai réalisées entre les étapes m’ont confirmé cela. Le 3’000m sur piste auquel j’ai pris part lors du Match des Six Cantons m’a également confirmé ma forme : 9’08”70 et meilleure performance pour plus de 16 (!) secondes.

Je compte désormais profiter de ma bonne forme pour enchainer quelques compétitions sur piste jusqu’à la fin du mois de juin avant de réaliser une semaine de pause puis débuter un bon bloc en vue de la deuxième partie de saison. Au plaisir de vous partager ces prochaines émotions sur piste !