A l’interview pour Leman Bleu juste après l’arrivée.
Ce samedi 5 décembre 2015 s’est déroulé la 38e édition de la Course de l’Escalade de Genève. Avec un record de participation et la victoire du néo-suisse Tadesse Abraham, cette édition est à marquer d’une pierre blanche pour les organisateurs. A titre personnel, je signe ma première grande victoire, champaaaaagne !

La 38e Edition de la Course de l’Escalade a vécu et bien vécu ce samedi. C’est par une météo de saison (5 degrés, nuageux) que plus de 37’000 coureurs se sont élancés à l’assaut de la vieille-ville de Genève, sur un parcours en boucles de 2.35 kilomètres, nerveux et rapide. Mon préféré de l’année.

Initialement prévu dans la catégorie des ‘Hommes I’, je me suis finalement élancé en catégorie ‘Populaires mixtes 3’ (7,32 km également). Un changement d’horaires dans les catégories m’a poussé à faire ce choix, la Course de l’Escalade c’est BY NIGHT !

… départ à 17h30 dans un peloton fourni (plus de 2’400 coureurs au départ), sprint de départ, c’est rapide : 3’18” sur le premier kilomètre pourtant en légère montée (1.5%). Rapidement, je dépasse les quelques petits ‘fou-fous’ du départ et je me place en tête de course. Je me retourne pour évaluer la concurrence et là … plus personne (!).

Premier passage en vieille-ville, rue du Bourg, une foule d’acclamations ! Précédé de la voiture ouvreuse et des deux motos officielles, je ressens au fond de moi un mélange d’émotions indescriptible, entre joie, interrogation et fierté, un boost d’adrénaline énorme. Petit à petit, les gens commencent à m’encourager par mon prénom, un moment incroyable.

Après 1.5 tour, à mi-course, je rattrape les premiers attardés. Au début, les motos ouvreuses font leur travail en ouvrant la voie mais rapidement, elles doivent se résoudre à me laisser passer et à tracer mon propre chemin au sein de la foule, très dense. Un dernier tour en zigzag, entrecoupé de ‘pardon’ et autres ‘excusez-moi’ et c’est l’arrivée !

Seul, je savoure l’instant et me permet une petite roue festive peu avant la ligne d’arrivée =) Au final, un chrono amélioré de 10 secondes par-rapport à 2013 (26’40”) mais qui ne veut pas dire grand-chose; Je perds environ 50 secondes sur le seul dernier tour (slalom.ch/caralentit!) et en courant seul.

Bon, pour l’année prochaine pas trop le choix, je vais devoir courir en Elites. J’espère que les horaires seront une nouvelle fois modifiés et que cette épreuve se courra de nuit, c’est tellement plus beau !

Tadesse Abraham, vainqueur de la course Elite 2015

En attendant, la fin de saison approche et il me reste une course avant Noël, ce samedi à la corrida de Titzé à Sion (Valais). Petit compte-rendu de la course dès ce dimanche 😉