A quelques hectomètres de l’arrivée, on sert les dents !

Ce weekend s’est disputé la 47e Course Titzé de Sion, corrida urbaine prisée des meilleures coureurs romands et internationaux présents en Suisse durant la saison hivernale. Du plaisir en course comme rarement, la saison 2016 est d’ores et déjà lancée !

La ‘Titzé’ est une épreuve particulière puisqu’elle se déroule sur une boucle très rapide de 1 km, à parcourir plusieurs fois (7 dans mon cas). En raison de l’étroitesse du parcours, majoritairement en vieille-ville de Sion et sur pavés, le peloton était divisé en 3 catégories : Elite, Hommes A (3’30” – 4’30″/km) et Hommes B (>4’30″/km).

Au départ du bloc ‘Hommes A’, je prévois de faire un départ très rapide. Le but : tester mes sensations et voir jusqu’où mon corps peut aller en cette fin de saison, avec l’accumulation des kilomètres (près de 300 km/efforts depuis début novembre).

Mission réussie puisque je prends rapidement la tête du peloton au prix d’un premier tour rapide (3’14”). Un rythme rapide mais pas insoutenable, je me sens encore bien, je parviens à ‘taper’ dans les mains des enfants aux abords du parcours et à encourager mes collègues de club. Après 4 tours à nous relayer en tête de course avec un autre coureur, David Rohrach, deux coureurs sortent du bois et prennent la poudre d’escampette : Steve Bailly et surtout Bastien Schweickhardt (CABV Martigny).

Je résiste un demi-tour et me résout à les laisser partir, ils sont plus forts. Un troisième coureur place une violente accélération pour les rattraper mais n’y parvient pas, restant en ‘chasse-patate’ entre les deux coureurs de tête et mon groupe qui explose gentiment. Je parviens à relancer lors de la dernière boucle (3’21”) et termine finalement à la 4ème place du peloton ‘Hommes A’.

Au final, les écarts sont serrés puisque je termine à moins de 18 secondes de la tête de course, dans un chrono de 23’40” (moyenne : 3’28″/km). J’ai amélioré mon chrono de la Course de l’Escalade, il y a une semaine, de pile 3 minutes, contre 1 minute à 1 minute et 30 secondes pour la majorité des coureurs. Je suis donc très content de ma course, bien que les circonstances ne soient pas les mêmes (à Genève, j’avais notamment été ‘pris dans le trafic’).

Suite à la course des Elites, magnifique à regarder d’ailleurs, je termine au 57e rang scratch (421 participants) et 31e suisse.

Ce résultat me pousse à continuer mes entraînements dans la direction actuelle, qui devraient m’amener à mon pic de forme au début du mois d’avril. J’ai hâte !

Ah! … et ma prochaine course sera vraisemblablement la Coupe du Vignoble (8.2 km), le 10 janvier prochain.